Notre métier

Laboratoire Laurembourle-Charbonier : l’artisan du sourire

Implanté depuis plus de 40 ans sur le bassin vichyssois, le Laboratoire Laurembourle-Charbonier, spécialisé dans la fabrication de prothèses dentaires sur mesure, est l’un des pôles les plus performants de la région Auvergne. Compétence, professionnalisme et responsabilité sociétale sont les piliers de sa culture d’entreprise.

Niché depuis 1995 sur les hauteurs de la commune du Vernet, le laboratoire a été fondé 40 ans auparavant à Vichy par Jean-Paul Laurembourle, prothésiste dentaire et maître artisan. Son cœur de métier : analyser, concevoir et fabriquer un dispositif médical sur mesure : un travail minutieux qui nécessite un savoir-faire et un sens développé de l’esthétique.

La gamme est large. Elle s’étend de la simple couronne à des travaux plus complexes sur implant. Très vite, le développement et la montée en charge du personnel (18 salariés et 2 co-gérants) amènent la recherche de locaux plus spacieux et adaptés. Pour ce faire, le laboratoire a bénéficié du soutien de la mairie du Vernet. « Elle nous a beaucoup accompagnée et permis de nous installer dans la zone des Combes » précise Carole Tourre-Laurembourle, co-gérante du laboratoire avec Bruno Charbonier.

« La responsabilité sociétale = notre culture d’entreprise »

Conscient du rôle social de l’entreprise et de la nécessité de transmettre le savoir-faire, le laboratoire met un point d’honneur à ce que les postes qui ne nécessitent pas de compétences propres à un prothésiste dentaire soient proposés à des personnes en démarche de réinsertion sociale et professionnelle. « Nous les formons ensuite en interne. Nous considérons que nous avons un rôle social. C’est notre conception de l’entreprise. » Le recrutement se fait avec Pôle Emploi ou bien est provoqué tout simplement par les hasards de la vie. « Ces personnes nous font évoluer aussi. Certains ont même passé des diplômes par la suite. Ils avaient juste besoin d’un petit coup de pouce. » La formation du personnel se fait par la voie de l’apprentissage ou la formation continue.

Une des structures les plus importantes de l’Allier

87% des laboratoires français comptent moins de sept collaborateurs. Du fait de sa technicité et de ses compétences, l’équipe travaille en étroite collaboration avec les chirurgiens-dentistes du bassin vichyssois mais également avec ceux de la région Auvergne et de toute la France. « Nous travaillons également pour le centre de soins du CHU de Clermont-Ferrand et à la demande des enseignants de la faculté dentaire, conscients de la complémentarité de nos deux professions, je présente régulièrement les méthodes et procédures des étapes de fabrication au laboratoire à des étudiants en chirurgie dentaire » précise Carole Tourre-Laurembourle (cf. photo). L’évolution des outils et des techniques font partie du quotidien de cette profession : implantologie, travaux combinés, recherche d’esthétique, nouveaux matériaux… A l’ère de la numérisation, le laboratoire a investi dans un nouveau scanner permettant des travaux de haute technologie. Tout cela demande de nouvelles compétences ainsi que l’adaptation et la formation des collaborateurs. « La culture du labo, c’est la recherche de l’amélioration continue, la perfection dans les travaux réalisés. Nous sommes reconnus pour ça depuis longtemps. C’est un authentique savoir-faire. Nous travaillons dans le respect des clients et en toute transparence ».

On vous recontacte